La Halle Durable - Un batiment éco-responsable

 

La Halle Pajol bénéficie d’un projet architectural entièrement écologique réalisé par l’architecte Françoise-Hélène Jourda, une des rares spécialistes de la construction durable en Europe.

La militante en construction durable aura mis toute son énergie dans le projet de la Halle Pajol qui sera le dernier de sa carrière suite à son décès le 31 mai 2015. 

 

En quoi le batiment est-il durable ?

Le chantier a été soumis à la charte « chantiers propres » et aux normes HQE. Ces labels imposent que la production de déchets soit réduite au maximum et de limiter la consommation d’énergie.

Grâce à ces engagements, les matériaux issus de la déconstruction ont été concassés et réutilisés pour le jardin couvert ou évacués par voie ferrée. Ces engagements ont permis d’éviter la production de 40 tonnes équivalentes CO2.

 

Solaire

Eau

Energie

Bois

Une centrale photovoltaïque de 3500m2 est installée sur le toit de la Halle Pajol. Celle-ci est l’une des plus grandes centrales photovoltaïques urbaine de France

Les installations de robinetterie et la sensibilisation des clients permettent une réduction de 20% de la demande en eau sanitaire habituelle dans un bâtiment semblable.

Des solutions innovantes ont été mises en place dans le bâtiment pour répondre aux besoins en chauffage, eau chaude et ventilation. Grâce à ces dispositifs, la Halle Pajol est un bâtiment à énergie positive c’est-à-dire qu’il produit plus d’énergie qu’il n’en consomme pour son fonctionnement.

La Halle est un bâtiment mixte bois/béton sous une toiture monumentale en métal. Le bois confère au bâtiment une performance environnementale considérable car il est totalement renouvelable et stock le CO2 absorbé.